Des nouvelles immobilières

Publié le par Sarah de Normandie

Ce blog ayant été laissé à l'abandon pendant un temps certain, du coup, certaines d'entre vous ne sont pas au courant des dernières nouvelles de notre projet immobilier...

Bon, alors pour les toutes nouvelles (y'en a ?), rappel des faits.
- nous habitons la plus jolies des petites maisons, dans l'Eure.
- mon mari travaille à plus de 100 km d'ici, au Havre.
- j'ai déjà habité / travaillé au Havre, pas question d'y retourner (désolée, les Havraises, je ne vais pas m'attarder sur les raisons qui font que je n'ai pas du tout aimé y vivre. Mais je sais que quand on est Havrais, on aime sa ville, désolée, moi, j'ai pas pû. En même temps... il y a Le Havre et Le Havre... et moi, je n'ai certainement pas vu les endroits classés au patrimoine mondial de l'Unesco...).
- la décision a été prise de quitter la plus jolie des petites maisons pour se rapprocher du Havre, mais pas trop.
- On a trouvé un terrain près de Pont-Audemer.
- On a trouvé un architecte (on n'a pas eu à chercher très loin !), qui nous a réalisé un projet ultra personnalisé, et génial. Pour faire court, c'est une maison bioclimatique, à ossature bois.
http://img520.imageshack.us/img520/447/man1vh3.jpg
- on a obtenu notre permis de construire
- on a cherché un charpentier pour construire la maison.
- on a attendu des devis
- on a attendu des devis
- on a attendu des devis
- on n'a pas eu de devis
- on a eu des devis comme si on était des milliardaires
- on ne s'étendra pas de nouveau sur les raisons qui ont fait qu'aucun charpentier n'a voulu se pencher sur notre projet, mais il en résulte une amertume certaine envers ceux d'entre eux "qui font de la pub", "qui font les salons", "qui se font mousser"... bref, ce ne sont pas mes copains.
- on a demandé de l'aide à un copain qui connaît pas mal de "petits artisans".
- un petit charpentier -qui ne fait pas de pub- a bien voulu nous répondre et il rentrait pile poil dans notre budget !
- on a mis notre maison en vente
- la crise immobilière est arrivée
- on a fait visiter, visiter, visiter
- ça a duré 1 an. A raison d'une ou deux visite(s) par semaine, on a fini lessivés.
- en août l'année dernière on a eu 1 proposition. La première. Mais tellement basse qu'elle a fini de nous laminer (c'est déjà terrible de subir les regards désobligeants des visiteurs, mais alors se prendre dans la tronche que la maison vaut si peu -et quand je dis si peu, si je vous donnais la somme, vous comprendriez !). Et même si nous avions accepté la proposition, le projet n'aurait pû voir le jour car nous ne pouvions pas boucler le budget de la construction.
- en attendant notre rapprochement du Havre, mon mari gardait toujours un oeil sur les petites annonces. Il a répondu à une offre sur Rouen, et ça a marché.
- la décision est prise d'abandonner le projet de Pont-Audemer, nous remettons le terrain en vente. Ca aura été un joli projet, un joli rêve. Ca restera un éternel regret, une impression de non-terminé.


Voilà. Ca pourrait être la fin de l'histoire. Mais quand on connaît tous les rebondissements que nous avons vécus depuis le début, cela ne pouvait pas se terminer aussi simplement...

Donc, on en était à la revente du terrain...
Pour revendre le terrain, il a fallu redemander un certificat d'urbanisme (puisque le premier avait plus de 3 ans).
Donc, on a redemandé un CU.
Mais entre-temps, le Plan Local d'Urbanisme a changé dans la commune où nous avons le terrain.
Pour faire simple, nous avons un terrain de 5800m2, dont 1200m2 constructibles. (le reste est une zone agricole).
Avant, pour construire, il fallait au minimum 1000m2. Et maintenant, il faut 1500m2.

Voilà, tout est dit.

Donc, CU refusé.

Alors, on a demandé une entrevue au Maire, on a épluché le PLU, on a trouvé une précision qui assure que notre terrain est quand même constructible (parce que nous avons quand même 5800m2 au total !). Donc, après l'entrevue, le Maire était d'accord avec nous, apparement, elle nous soutiendrait, allant même jusqu'à la sous-préfecture si jamais la DDE mettait encore un veto.

Voilà où nous en sommes. Mais comme nous avons toujours un permis de construire en cours, la construction est quand même possible, on peut vendre le terrain avec le permis de construire.

Alors si jamais cela vous intéressait (qui sait ?), je suis prête à vous donner plus de renseignements !



Publié dans home sweet home

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

martine 04/03/2010 15:48


Et bien quelles péripéties !
bon courage pour la suite.


bibi 03/03/2010 17:43


pas simple tout ça! bon courage


flo 03/03/2010 13:53


Ben oui, elle a raison tic@, c'est sans doute juste "pour le moment". Courage. (moi non plus le Havre, j'arrive pas...)


tic@ 03/03/2010 13:29


moi j'attendais des nouvelles avec impatience, j'avais suivi les plans de la construction bioclimatique, c'est un truc qui m'intéresse, et je suis désolée de voir que ça n'aboutira pas... pour le
moment!


M-Anne 03/03/2010 12:02


Si tu avais con servé ce terrain, on aurait presque été voisine :-) Je n'habite pas loin de Pont Audemer. J'ai lu tes billets avec attention, un projet immobilier c'est toujours beaucoup
d'inquiètude et d'incertitude. Bon courage pour la suite!